Blogmas,  RDV

BLOGMAS 2019 – Jour 5 : La liseuse Kindle Paperwhite, un an après !

Hello !

L’an dernier, j’avais décidé de demander une nouvelle liseuse à Noël. Dans le cadre des Blogmas, je vous proposais donc un article axé sur la lecture numérique, et notamment les liseuses, faisant un récapitulatif de mon avis sur la question et les points qui me conduisaient à vouloir changer ma Kobo pour le célèbre modèle d’Amazon.

Aujourd’hui, je viens compléter cet article à propos de la liseuse Kindle Paperwhite, pour celles et ceux qui hésiteraient à l’offrir ou la demander à Noël.

Mon modèle est le Kindle Paperwhite 2018, 10èmegénération. Après un an d’utilisation, plus ou moins intensive, j’ai assez de recul pour vous donner mon avis complet sur cette liseuse, possédée je pense par bon nombre d’entre nous.

La raison principale pour laquelle j’ai opté pour la Kindle, c’était pour sa fluidité. Sur ce point, je dois dire que je suis ravie. Passer de ma Kobo qui était vraiment longue à la détente, à la Paperwhite qui réagit quasi instantanément au toucher, c’est quand même hyper agréable.

 

 

S’agissant de l’interface et des fonctionnalités, je suis là aussi satisfaite. J’aime le fait de pouvoir complétement personnaliser l’expérience de lecture, en modifiant la police et en ajustant la luminosité. J’apprécie également de pouvoir connaître mon temps restant de lecture, en chapitre ou en minutes, j’ai l’impression que ça me fait vraiment avancer plus vite. C’est pour moi une fonction essentielle dont je ne pourrais plus me passer car ce n’est pas toujours évident de savoir où l’on se situe dans un livre numérique (c’était le cas avec ma Kobo où je ne pouvais pas réellement savoir si j’allais bientôt finir le livre ou non car les numéros de page ne correspondaient pas toujours à la réalité). Vous pouvez aussi surligner des passages de texte et les retrouver ensuite très facilement, obtenir la définition d’un mot, etc. Il y a quand même un petit panel d’options qui peuvent toujours servir à un moment ou à un autre.

L’interface Kindle est claire, bien pensée. On peut construire des bibliothèques, créer des catégories ce qui est assez pratique pour avoir des dossiers classés, surtout si comme moi, vous vous emballez rapidement lorsqu’il s’agit d’acquérir des ebooks à petit prix. Grâce à ces options, j’arrive à garder ma liseuse assez bien ordonnée.

 

 

En ce qui concerne les ebooks en eux-mêmes, la Kindle n’autorise et ne supporte que le format mobi. C’est souvent ce point qui revient dans les critiques du système Kindle car on ne peut pas télécharger n’importe quel format sur sa liseuse, et notamment le format epub, très répandu. Néanmoins, c’est une difficulté sans en être une. Vous pouvez sans problème obtenir des ebooks sur votre Kindle à un format autre que mobi, il vous suffira simplement de le convertir à l’aide d’un logiciel dédié. Pour ma part, j’utilise Calibre (gratuit) qui fait très bien le job. Je n’ai jamais eu de difficultés, la conversion est rapide et les fichiers se sont toujours très bien adaptés et ouverts sur ma liseuse. En outre, j’avoue que si le fait qu’un seul format soit accepté par Kindle a pu me freiner, le système est quand même très bien pensé puisque lorsque vous téléchargez un ebook compatible avec Kindle, bien souvent vous n’avez pas besoin de connecter votre liseuse à votre ordinateur, le livre numérique est directement envoyé sur la bibliothèque de la liseuse. C’est un gain de temps considérable et appréciable.

Pour le reste, je suis satisfaite de l’autonomie de ma liseuse, un peu moins bonne que la Kobo qui était vraiment excellente sur ce point, mais je peux lire sans problème plusieurs livres avant de devoir la recharger. Elle est légère et passe partout.

En bref, je suis amplement satisfaite de la liseuse Kindle Paperwhite. Elle a toutes les fonctionnalités que je souhaite retrouver dans une liseuse : rétroéclairage réglable, bonne autonomie, interface simple et fluide. Je ne peux que vous conseiller d’investir dans ce petit objet, d’autant plus qu’il y a souvent des offres sur Amazon pour l’avoir à un bon prix.

 

Bien sûr, je ne doute pas qu’il existe d’autres très bonnes liseuses sur le marché. D’ailleurs, n’hésitez pas à me dire si vous avez une liseuse, si elle vous satisfait, quels sont les critères indispensables pour vous ?

2 Comments

  • The teapot library

    J’ai la kobo aura 2 et j’en suis très contente 😀 Je ne peux plus me passer de ma liseuse, je l’emporte partout avec moi ! Le seul reproche que j’ai à lui faire, c’est un très léger manque de fluidité pendant la lacture (mais le model commence à dater) et pas la possibilité d’enlever la lumière bleue pour l’éclairage (j’ai testé les nouveaux modèles qui ont l’option en magasin et ça a l’air top pour lire la nuit).

    • abookcatcher

      J’avais la Kobo Aura aussi avant la Kindle (mais ça devait être la première génération, je ne suis plus très sûre) et c’est vrai que je lui reprochais ce manque de fluidité (bien que ce ne soit pas totalement rédhibitoire non plus) ! Je n’ai jamais testé l’option sans lumière bleue mais effectivement ça peut être un plus ! En tout cas, difficile de se passer de ces objets une fois qu’on a commencé à s’en servir 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :