Blogmas,  RDV

BLOGMAS 2020 – Jour 20 : Mes déceptions de l’année 2020

A quelques jours de la fin de l’année, je fais une rétrospective des livres que j’ai lus en 2020 et aujourd’hui, je vous parle de quelques déceptions. Elles ne sont pas nombreuses car je suis rarement déçue d’un livre, je suis plutôt bon public pour ça et j’aime quasiment toutes mes lectures, à un degré différent bien sûr mais les avis mitigés se font rares.

J’ai quand même voulu vous parler des titres qui ont été un peu en-dessous pour moi cette année car je trouve ça intéressant de réfléchir au pourquoi du comment je n’ai pas apprécié un livre (et d’ailleurs,  pour ma part c’est parfois en lisant un avis mitigé ou négatif que me vient l’envie de lire le livre en question, l’idée étant de se faire son propre avis). Evidemment, l’objectif de cet article n’est pas du tout de dénigrer les titres cités, bien au contraire, mais simplement de revenir sur mon ressenti avec le recul de quelques mois. 

Le journal de Claire Cassidy – Elly Griffiths 

Ce thriller a été ma première lecture de l’année et malheureusement, celle-ci a commencé avec un sentiment très mitigé (j’aurais dû me méfier, c’était un mauvais présage pour l’avenir 🙄). En soit, l’histoire n’est pas mauvaise. Je n’ai juste pas aimé l’héroïne et été quand même assez déçue par la fin qui n’était pas à la hauteur de l’ambiance assez mystérieuse et malaisante qui était pourtant appréciable pour un thriller. Concrètement, pour moi, contrairement à ce qu’indique la couverture, ce n’est pas le thriller de l’année. Par contre, nulle doute qu’il vous fera passer un bon moment, avec de la tension malgré quelques longueurs.

Ma chronique

Spring girls – Anna Todd

Je n’ai jamais publié la chronique de ce livre et pourtant elle est prête depuis des mois. J’ai acheté ce livre car j’ai bêtement et simplement craqué sur sa couverture qui est très jolie. Je me suis ensuite rendue compte que les avis étaient plutôt mitigés sur ce roman et j’ai mis plusieurs années avant de le sortir de ma PAL. Je comprends désormais ces différents avis car je n’ai pas été beaucoup plus convaincue. L’histoire est divertissante, cela reste du Anna Todd donc c’est assez addictif et fluide. Néanmoins, gros point noir pour les personnages principaux, à savoir les filles Spring qui sont beaucoup trop agaçantes. Je me rends compte que le critère des personnages est vraiment celui qui fait totalement basculer mon avis et mon implication dans un roman. Comme je n’ai vraiment pas apprécié ces héroïnes, et malgré mon affection quand même pour les personnages secondaires, je suis ressortie de ma lecture assez perplexe. C’est néanmoins une histoire sympa avec un contexte militaire intéressant.  

Déracinée – Naomi Novik

Comme précédemment, ma chronique est prête depuis des mois et je ne l’ai jamais publiée sur mon blog. Je crois vraiment que j’ai du mal à publier les chroniques des livres qui ne m’ont pas convaincue ! Pour Déracinée, c’est un peu différent des deux livres précités parce qu’en globalité, j’ai aimé ma lecture. Je la considère néanmoins comme une déception par rapport aux attentes que j’avais de ce livre. En effet, j’avais entendu tellement mais tellement de bien sur cette histoire que je m’attendais à quelque chose de totalement différent, de beaucoup plus prenant. L’univers est très riche mais aussi très complexe et j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’intrigue. L’idée est pourtant originale et je comprends l’esprit du roman mais j’ai été déçue car j’ai trouvé le récit assez déséquilibré au niveau du rythme. La fin est très intéressante mais il y a des longueurs à plusieurs moments, et je suis un peu restée sur ma faim car j’ai eu l’impression que certaines de mes questions n’avaient pas trouvé de réponse. Néanmoins, c’est un roman à découvrir car il est assez original et l’univers est recherché.

Les Hauts de Hurle-vent – Emilie Bronte

Ce titre bien connu est le seul roman que j’ai classé dans la catégorie “je n’ai pas aimé” cette année. Il est rare que je n’aime pas un livre en réalité, comme je l’expliquais plus haut, néanmoins pour celui-ci, ça ne l’a vraiment pas fait avec moi. Je m’attendais à une histoire d’amour bouleversante et je n’ai vu que de la souffrance et des coups bas, avec des personnages antipathiques que je n’ai pas réussi à apprécier. Cette histoire est beaucoup trop sombre pour moi et j’ai trouvé que le côté dramatique était dans l’excès. 

Ma chronique

Je me rends compte que je n’ai vraiment pas eu beaucoup de déceptions cette année et c’est plutôt cool ! 

Connaissez-vous ces titres ? 
Avez-vous eu beaucoup de déceptions cette année ? Lesquelles ? 

Pour plus de contenu :

Blogmas 2018
Blogmas 2019
Blogmas 2020

20 Comments

  • Light And Smell

    Le critère des personnages est clairement important pour un roman même si depuis quelque temps, j’arrive à prendre un peu de recul sur ce point. Mais pour compenser le manque d’affect, il faut que l’auteur assure vraiment sur le reste (plume, récit, rythme…).
    Quant à Déracinée, je l’ai adoré, mais j’ai eu la chance de le lire sans en avoir entendu parler, mes attentes étaient donc bien moindres.
    En tout cas, c’est chouette que globalement, tu aies peu de mauvaises surprises dans tes lectures 🙂

    • abookcatcher

      Le critère des personnages reste premier pour moi, je pense. Par contre je suis d’accord avec toi, il peut être compensé par d’autres aspects qui doivent vraiment être réussis ! J’ai vraiment du mal à m’investir dans ma lecture si je n’ai pas un minimum d’affection pour l’un des personnages… Ou même sans affection, un ressenti quoi. Or, il arrive que les personnages me laissent juste indifférente et c’est pas bon ! ^^
      Pour Déracinée, ça confirme le fait que je suis bien plus satisfaite lorsque je n’ai aucune attente d’un roman !
      J’ai tendance à me focaliser sur les choses que j’apprécie plutôt que celles qui me déplaisent donc c’est vrai que je ressors rarement véritablement déçue d’une lecture parce qu’il y a quand même souvent toujours quelque chose qui sauve la mise ! 😊

  • Steven

    J’ai eu besoin de deux lectures et de quelques recherches pour comprendre tous les tenants et les aboutissants des Hauts de Hurlevent. Finalement, j’ai apprécié cette relecture.

  • La Fille En Rouge

    J’aimerais lire les Hauts de Hurlevent par contre pour le reste je connais mais pas prévu de les lire donc ca va. Après la lecture est tellement subjective on a nos propres attentes nos propres goûts le ressenti change tellement d’une personne à l’autre alors ca se comprend !

    • abookcatcher

      Je ne connais pas ces romans ! L’essentiel est que ces déceptions restent rare parmi les bonnes lectures qu’on a tout au long de l’année, et puis tout n’est pas perdu : même d’une déception on peut retenir des choses positives !

        • abookcatcher

          Je n’en ai pas énormément non plus, à vrai dire, souvent ce sont de bonnes voire de très bonnes lectures, mais j’ai l’impression qu’avec le temps je ressens moins l’effet “ouah” à la sortie d’une lecture (ma dernière lecture en date vient un peu contredire ce que je dis là parce que j’ai vraiment eu un coup de coeur pour Six of crows mais ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre de ce genre que j’adore 🧡)

          • Callysse

            En même temps, Six of Crows quoi! Ce roman est génial! J’ai eu peu de coups de coeur en 2020 mais ces derniers temps j’ai tendance à les enchaîner. En l’espace de 2 mois à peine, j’en ai eu 4 ou 5 je crois^^ Y a des périodes où on est peut-être plus réceptives à certaines lectures 🙂

          • abookcatcher

            Je suis dans le même cas, j’ai eu peu de coups de coeurs en globalité cette année et là en fin d’année j’ai enchaîné les excellentes lectures, ça fait vraiment du bien ! 😁

  • Entournantlespages

    Pour les personnages antipathiques, on est servi avec Les Hauts de Hurlevent, c’est sur ! C’est très sombre et l’amour n’a rien de beau dans cette histoire mais pour le coup, je l’ai adoré 😄

Répondre à abookcatcher Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :