contemporain,  Young adult

Chronique : Dix millions d’étoiles – Robin Roe

Adam est hyperactif : il a des tas d’amis et ne s’arrête jamais de courir. Quand on lui demande de prendre sous son aile un petit nouveau très introverti, il accepte sans hésiter. Très vite, il comprend que ce garçon n’est autre que Julian, un orphelin qui a vécu chez lui autrefois et dont il avait perdu toute trace. Adam est heureux de ces retrouvailles, alors que Julian est l’ombre de lui-même. Déterminé à l’aider et à comprendre ce qui s’est passé, Adam va découvrir des secrets qui pourraient coûter cher aux deux garçons…

 

J’ai commencé ce livre sans en connaître le sujet et donc sans savoir à quoi m’attendre et j’ai dès les premières pages été embarquée dans cette histoire.

 

L’histoire est écrite en alternant deux points de vue, celui de Julian et d’Adam. Julian est un garçon de 14 ans envers qui la vie n’a pas été tendre. Les traumatismes sont bien présents si bien qu’il semble coincé dans l’esprit d’un petit garçon qui n’arrive pas à sortir de l’enfance, restant celui qu’il était le jour où sa vie a basculé. Adam, lui, est un garçon qui rayonne.  Encore élève au lycée pour sa dernière année, il est aimé de tout le monde grâce à son charisme et sa bonne humeur communicative. Adam amène de la joie dans le cœur de chaque personne qu’il croise ce qui en fait un personnage extrêmement attachant.

 

« La haine fait des ricochets, mais la gentillesse aussi. »

 

Les deux garçons sont très différents et pourtant il y a entre eux une relation assez exceptionnelle, un lien qui les unit et qui paraît indestructible. Adam se comporte comme un frère pour Julian lequel est plein d’admiration pour le garçon. Pour lui, Adam s’apparente à un repère dans le brouillard que sont ses pensées et son quotidien.  Leur connexion est très émouvante, pleine de pureté et de bienveillance.

 

« Pourquoi est-ce que le temps est comme ça ? Pourquoi est-ce qu’il ralentit là où on ne le veut pas, mais s’accélère quand on est heureux ? »

 

Ce lien unique permet de contrebalancer la dureté du récit. Parce que malgré toute la douceur que l’on peut retrouver dans ces personnages, les sujets qui s’y trouvent sont difficiles, certains plus que d’autres, mais il faut bien comprendre que Julian n’est vraiment pas épargné par la vie.

 

« Le lundi est semblable à tous les lundis. Comme si j’étais assis au fond d’une piscine, et que, sous l’eau, j’écoutais les gens qui vivent à la surface. »

 

Malgré tout, l’histoire est pleine d’espoir, dans le sens où l’on arrive bien à capter à la fin de celle-ci le chemin qui a été parcouru par les personnages. Il y a une réelle évolution, et pas seulement des deux personnages principaux. Adam est en effet entouré de beaucoup d’amis dont certains vont accueillir Julian avec plus ou moins d’enthousiasme mais leur comportement va lui aussi évoluer au fil de l’histoire, et les adolescents vont se montrer plein de ressources et de surprise.

 

J’ai vraiment beaucoup aimé la façon dont l’histoire est racontée. Il y a un juste équilibre entre les moments où la cruauté et l’horreur dominent, et ceux qui ne sont qu’apaisement, tranquillité, douceur. Il y a quand même des passages du récit qui sont absolument révoltants, mais tout est bien amené, même si je trouve que vers la fin, on aurait pu basculer vers le « trop ».

 

« Maman m’a écouté en hochant la tête, puis elle m’a dit que les enfants méchants, ça n’existait pas. Il n’y avait que des enfants malheureux. »

 

Dix millions d’étoiles reste une histoire pleine de poésie, notamment grâce à ce garçon qui ne veut pas grandir qui nous émeut à chaque instant. Il est comme un petit ange que l’on a envie de protéger, de préserver des horreurs du monde. A travers lui, il y a une très belle illustration de ce que peut être le deuil.

 

« C’est bizarre. Une personne peut vous manquer de plein de façons différentes. Les choses qu’elle faisait vous manquent, tout comme son être. Mais ce que vous représentiez pour elle vous manque aussi. A ses yeux, le moindre de vos gestes ou de vos mots étaient amusant, important. Vous comptiez tellement ! »

 

Je ne peux que vous recommander cette lecture : c’est une belle histoire d’amitié, de deuil, d’espoir, d’amour. C’est prenant, notamment parce que la construction du récit en chapitres courts rend le tout très addictif et poignant. Émotions garanties avec ce livre !

 

Achetez ce livre :

Connaissez-vous ce livre ? L’avez-vous lu ?
Si non, vous fait-il envie ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :