Fantasy,  Jeunesse

Chronique : Harry Potter et le prince de sang-mêlé – J.K. Rowling

couv32271793Titre : Harry Potter et le prince de sang-mêlé
Auteur : J.K. Rowling
Editions : Gallimard
Nombre de pages : 714 
Genre : Fantasy, Jeunesse

/Risque de spoilers sur les tomes précédents /

Résumé : Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l’entraîner ?

 

MON AVIS

Depuis que mes parents m’ont offert tous les Harry Potter dans l’édition de luxe de chez Gallimard, j’ai décidé de les relire. Le dernier en date est donc le tome 6, Harry Potter et le Prince de sang-mêlé. J’avais extrêmement hâte d’entamer cette relecture, puisque ce tome est mon préféré de la saga

Ma préférence revient à ce tome ci, tout d’abord car l’univers est de plus en plus sombre, de plus en plus inquiétant. Les temps sont noirs en effet, depuis que Lord Voldemort est officiellement revenu. Si les premiers tomes de la saga peuvent paraître un peu trop jeunesse, à partir du tome 4 il est indéniable que l’intrigue prend une autre tournure, et devient beaucoup plus sérieuse, et pour moi, intéressante. 

Ce tome 6 ne manque donc pas d’intérêt à mes yeux, notamment car on en apprend beaucoup plus sur l’histoire de Voldemort. Au fil du roman, on côtoie un Tom Jedusor d’abord enfant, déjà différent des autres, puis étudiant à Poudlard, puis adulte futur maître des ténèbres. Le gros point fort de ce tome réside dans le fait que, grâce à différents souvenirs, on suit l’évolution de Voldemort, on découvre des informations sur sa famille, son enfance, sa scolarité, son caractère, pour arriver à comprendre comment il est devenu le plus grand mage noir de l’histoire. Tom Jedusor est un personnage extrêmement complexe mais totalement fascinant à tel point que je n’arrivais pas à arrêter ma lecture, désireuse d’en savoir toujours un petit peu plus sur ce qui l’avait poussé à évoluer ainsi. Rapidement, si je fais le comparatif avec le film que j’aime beaucoup aussi, on n’insiste à mon sens pas assez sur toute cette histoire, qui est pourtant essentielle pour la suite des évènements. Avec ce tome, on comprend qu’indéniablement J.K. Rowling est extrêmement talentueuse pour créer des personnages qui sont d’une richesse incroyable, dotés d’une véritable histoire qui explique ce qu’ils sont désormais.

Dans ce tome, on voit que la fin approche et que la Grande Bataille se prépare. Pour rappel,  à la fin du tome 5, Harry apprenait qu’il était l’Elu, le seul qui pourrait éliminer Voldemort. Les éléments s’organisent donc dans le tome 6, on comprend comment Harry va pouvoir arriver à ses fins, et certains personnages se révèlent, font tomber leur masque. Ce tome est incroyablement haletant, plein de suspense et de rebondissements. L’histoire reprend vraiment un nouveau souffle pour nous préparer à la bataille finale. On voit que les personnages sont plus matures, les liens se resserrent entre eux. La relation entre Dumbledore et Harry prend tout son sens ici. La loyauté et la confiance qui existent entre eux se confirment dans ce tome.

De plus, même si l’intrigue s’assombrit et s’accélère, que la pression est réellement présente durant la lecture, l’auteure arrive à nous laisser un peu de répit durant quelques pages, puisque l’on retrouve toujours des moments de joie, de l’humour, et même de l’amour avec des petites querelles d’adolescents, ce qui vient éclaircir le paysage et nous donner un peu de fraîcheur!

Pour moi, ce tome est vraiment une réussite, loin de l’ennui que j’ai parfois pu ressentir lors de ma lecture du précédant, et le final est époustouflant. Je me souviens avoir eu le souffle coupé lors de ma première lecture, et j’ai ressenti encore autant d’émotions à la seconde. La fin de ce livre est douloureuse et puissante et permet d’introduire le chapitre final.

En clair, cette relecture a été, comme la première fois, un énorme coup de coeur. En refermant ce livre, je regrettais qu’il n’y ait pas plus de pages pour retourner auprès d’Harry et ses amis.

EN BREF

Ce que j’ai aimé : Les révélations sur Voldemort et son histoire, les touches d’humour et de légèreté qui venaient compenser la tension ressentie lors de ma lecture, la relation entre Dumbledore et Harry, la fin incroyablement réussie.

Ce que j’ai moins aimé : Peut-être quelques longueurs parfois, mais l’intrigue était tellement prenante que je m’en suis à peine rendue compte.

Untitled


 » – Il m’a accusé d’être « l’homme de Dumbledore jusqu’au bout », dit Harry.
– Quel grossièreté de sa part.
– Je lui ai dit que c’était vrai.
Dumbledore ouvrit la bouche, comme s’il allait parler, puis la referma. Derrière Harry, Fumseck, le phénix, lança un faible cri, doux et mélodieux. Très gêné, Harry se rendit soudain compte que les yeux bleus et brillants de Dumbledore paraissaient un peu humides et il baissa aussitôt le regard sur ses genoux. Lorsque Dumbledore reprit la parole, cependant, sa voix était ferme:
– Je suis très touché, Harry. »

« C’est l’inconnu qui nous fait peur quand nous contemplons la mort ou l’obscurité, rien d’autre. »


 

N’hésite pas à me donner ton avis sur ce livre, si jamais tu l’as lu ! 🙂 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :