ADULTE,  Romance

Chronique : Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël – Valentine Stergann

Malgré un quotidien bien huilé, Irène a l’impression de passer à côté de son destin. Alors, quand elle apprend que la vieille amie de sa grand-mère lui lègue sa maison en Angleterre, elle n’hésite pas et saute seule dans le premier avion, direction Charlestown.
À l’aube des fêtes de fin d’année, elle démarre une nouvelle vie avec de nouveaux voisins : un septuagénaire loufoque, une pétillante serveuse… mais surtout Rudolph, solitaire et bourru, veuf depuis deux ans. Aussi attirant qu’agaçant, cet homme des cavernes se maintient tant bien que mal au-dessus des flots grâce à son fils.
Et si l’étincelante Irène réussissait à le faire sourire à nouveau ? Et si c’était ça, la magie de Noël ? Et s’il suffisait de quelques flocons de neige pour réparer les cœurs ?

Paru le 8 octobre 2020
Aux éditions Hugo poche
457 pages
Romance

LivraddictGoodreadsBabelioAmazon

Une romance de Noël qui fait le job, avec une héroïne piquante, de l’humour, des sujets forts, des personnages secondaires attachants et une histoire touchante.

Note : 4.5 sur 5.

Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël m’a totalement conquise en m’offrant tout ce que j’attendais d’une romance de Noël.

 

Qui n’a jamais été confronté à ce moment où l’on se pose et où l’on remet toute sa vie en question, se demandant si celle-ci nous rend vraiment heureux ? C’est exactement ce qui préoccupe Irène au début de cette histoire. L’héroïne fait face à des incertitudes concernant son avenir et le chemin qu’elle a envie de suivre. Elle décide alors de prendre un nouveau départ dans sa vie. Quoi de mieux que de traverser la Manche pour s’installer dans une petite maison anglaise dont elle a hérité ?

 

J’apprécie particulièrement les romans qui se déroulent en Angleterre. J’ai donc été servie avec cette histoire dont l’ambiance « cottage et village pittoresque » m’a tout de suite séduite. Irène débarque dans les Cornouailles, à Charlestown, bourgade côtière où tout le monde se connait et où rien ne peut demeurer secret bien longtemps. Elle va très vite faire la connaissance de certains habitants emblématiques qui vont très vite l’intégrer et conquérir son cœur, comme le mien d’ailleurs. Jacob, notamment, est un petit vieux à l’humour un brin salace qui est profondément attachant. Les personnages secondaires de cette histoire sont très réussis, ils correspondent en tout point à ce que j’aime retrouver : ils apportent de la légèreté, ils sont bienveillants et très attachants. Concrètement, on aimerait nous aussi faire leur rencontre !

 

Comme toute bonne histoire de Noël, Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël nous offre une romance qui n’est pas dépourvue de clichés mais qui est extrêmement plaisante à voir naître et évoluer. Rudolph, qui porte bien son prénom, est un personnage un peu bourru de prime abord, qui va finalement sortir de ses réserves face au franc-parler et aux maladresses d’Irène qui ne mâche pas ses mots, n’ayant pas peur de dire ce qu’elle pense, quitte à bousculer un peu son nouveau voisin. Finalement, le fait que l’héroïne n’aille pas nécessairement dans le sens de Rudolph va l’inciter à s’intéresser davantage à elle. Il va progressivement sortir de sa zone de confort et surtout de ce cycle infernal dans lequel il s’est enfermé depuis l’évènement qui a bouleversé sa vie, quelques années en arrière.

 

Si j’ai aimé cette romance, c’est surtout grâce au fils de Rudolph qui est extrêmement mâture pour son jeune âge et qui n’a d’autre envie plus importante que de voir son père s’épanouir à nouveau. Son caractère intrépide et l’affection qu’il va très vite développer pour Irène le rendent profondément attachant. C’est une vraie bouffée d’oxygène, dans une atmosphère qui n’est pas toujours légère au sein du foyer qui n’a pas été épargné par la vie.

 

A travers ces personnages, l’autrice aborde des thèmes difficiles mais néanmoins importants et qui parleront à beaucoup de monde. S’ils ne sont pas forcément développés à l’excès, ils permettent de donner de l’intensité à l’histoire qui lie les protagonistes. J’aurais peut-être aimé que la psychologie des personnages soit un peu plus exploitée mais je garde à l’esprit qu’il s’agit d’une romance de Noël qui se veut simple et réconfortante. Il faut prendre ce livre comme il nous est présenté, et franchement, l’histoire fait vraiment le job !

 

J’ai passé un vrai moment de douceur grâce à cette jolie histoire qui m’a fait voyager dans la campagne anglaise au moment des fêtes de fin d’années, au milieu des illuminations, dans un bain d’amour et de chaleur. Bref, une romance de Noël réussie, avec une héroïne pleine de piquant, des personnages secondaires bourrés d’humour et un ours mal léché finalement très attachant.

Avez-vous lu ce livre ?
Aimez-vous les romances de Noël ?

2 Comments

    • abookcatcher

      J’adorerais voyager dans ce coin de l’Angleterre, j’y avais fait un saut furtif lors d’un voyage scolaire mais je n’ai pas eu l’occasion de vraiment m’y attarder. J’adore en tout cas retrouver ce genre d’atmosphère dans les livres et j’ai été servie avec celui-ci 😊

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :