SF,  Young adult

Chronique : Chroniques lunaires, tome 3,5 : Levana – Marissa Meyer

« Miroir, mon beau miroir,
dis-moi, qui est la plus belle ? »

Pour les lecteurs des Chroniques Lunaires, Levana est une reine cruelle qui se sert de son magnétisme pour imposer amour et crainte à ses sujets. Mais bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une toute autre histoire, une histoire d’amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n’a jamais été contée… jusqu’à présent.

 

Levana est l’antagoniste de la saga des Chroniques lunaires. La reine lunaire se caractérise par sa cruauté, son sang-froid et son manque d’empathie. Il est bien difficile de ne pas la détester tant ses actes sont ignobles et pourtant j’avais hâte de lire ce livre qui lui est entièrement consacré car les « méchants » sont souvent des personnages complexes, avec un passif et des traumatismes qui, sans justifier leurs actes, permettent de les expliquer, ou au moins les comprendre.

 

Levana est un tome intermédiaire qui n’est, certes, pas indispensable à la saga, mais qui est un vrai plus car il permet d’en apprendre beaucoup sur l’histoire de la reine, de faire le lien avec d’autres personnages et évènements, et surtout ce tome introduit Winter avant le grand final.

 

Même si le livre est court avec ses 200 pages, j’ai beaucoup aimé ma lecture. C’est un tome assez sombre, à l’image de son personnage principal, et un peu plus adulte que le reste de la saga, avec des scènes terribles, des manipulations, des trahisons, du sang. Marissa Meyer nous plonge au cœur de l’esprit de la future reine que l’on va suivre de son enfance avec ses relations malsaines avec sa sœur jusqu’à sa quête identitaire où elle révèle ses appétences pour la politique et l’économie… De nombreux détails nous sont révélés sur tous les aspects de la vie de la reine et notamment sur sa vie privée et sentimentale.

 

On découvre une jeune fille qui ne sait pas où est sa place, qui a envie d’aimer mais qui ne sait pas comment s’y prendre. Levana est en souffrance depuis son enfance qui a été marquée par un évènement tragique qu’elle porte aujourd’hui comme un fardeau. Elle est incomprise, obligée de se cacher derrière des masques et des corps plus idéalistes les uns que les autres pour ne pas montrer qui elle est vraiment. Tout ce mal être va la construire et la transformer jusqu’à ce qu’elle devienne ce personnage tyrannique et impitoyable qui va s’opposer à nos héros.

 

Ce tome ne permet pas d’apprécier davantage Levana pour ce qu’elle est, mais il est indéniable que son personnage est très bien construit. A travers elle, Marissa Meyer nous montre comment certains traumatismes peuvent influer le cours de nos vies et déterminer ce que nous serons en grandissant. Si Levana n’était pas née au sein de cette famille sans pitié, si la relation avec sa sœur avait été plus saine, si elle n’avait pas subi les brimades de la cour, serait-elle devenue ce qu’elle est aujourd’hui ? C’est une question qui peut réellement se poser même si là encore, son parcours de vie n’excuse absolument pas l’être sans pitié qu’elle est devenue.

 

Levana est douée d’une intelligence certaine, et ses actions sont toujours guidées par un objectif précis quoique effrayant. C’est d’ailleurs ce qui la différencie de sa sœur, héritière du trône, qui va préférer les frivolités aux charges royales qui lui incombent. A travers l’évolution de Levana, on en apprend aussi un peu plus sur l’origine de la létumose, sur l’origine de Cinder, de Winter. Ce tome est donc assez dense en informations.

 

En somme, Levana est un tome réussi qui nous montre tout le paradoxe d’un personnage froid, qui a néanmoins un cœur mais qui ne sait définitivement pas aimer normalement, révélant ses sentiments toujours à travers rage, sang, et douleur. Le final est sanglant et révèle toute la noirceur de Levana.

 

Levana reste dans la même lignée que les tomes précédents, addictif et plein de rebondissements. Je n’ai plus qu’une hâte : découvrir le derrière tome qui promet un final en apothéose !

 

Achetez ce livre :

 

Avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ?

2 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :