Fantasy,  Jeunesse

Chronique : Silver Batal, tome 1 : Silver Batal et le dragon d’eau – Kristin Halbrook

Silver Batal habite une ville fascinante au milieu du désert : perchés à flanc de falaise, des dizaines d’ateliers accueillent les artisans les plus divers – potiers et joailliers, ébénistes et souffleurs de verre. À treize ans, elle est censée travailler dur pour succéder à son père, l’un des bijoutiers les plus renommés de la région. Seul problème ? Son cœur n’appartient pas au désert, mais aux flots de l’océan : elle rêve de participer aux courses de dragons d’eau qui, chaque année, font vibrer le pays tout entier.

Justement, le destin ne tarde pas à frapper à sa porte : Nebekker, vieille tisserande avec laquelle elle s’est liée d’amitié, la mène jusqu’à Hiyyan, un petit dragon capable – ô miracle – non seulement de nager, mais aussi de voler ! Risquant le tout pour le tout, Silver et son cousin Brajon partent pour la cité royale, où doit justement se tenir une grande course. Créatures des cavernes et renards du désert, circuits créés par magie sur l’océan peuplés de tourbillons et de vagues impressionnantes… les pires dangers attendent nos deux héros. À commencer par Sagittaria Prodigo, la dresseuse de dragons d’eau favorite de la reine – la féroce adversaire qui a osé enlever la mère d’Hiyyan !

 

 

C’est grâce à une opération spéciale mise en place par la maison d’édition pendant le premier confinement que j’ai pu découvrir Silver Batal, roman qui avait déjà piqué ma curiosité, d’une part parce que j’aime beaucoup les parutions Lumen et d’autre part parce que la couverture – que je trouve très jolie – m’avait vraiment intriguée.

 

Ce premier tome change de ce que j’ai l’habitude de lire dans la mesure où il est question de dragons et ce n’est pas un univers qui m’est familier.

 

J’ai justement beaucoup apprécié découvrir cet univers qui nous immerge dans une atmosphère très orientale, entre désert et océan, auprès des dragons d’eau, loin des mythologies habituelles qui associent ces créatures au feu. La mythologie est originale, surprenante, et très bien ficelée. C’est magique, envoûtant, et ça se lit très facilement malgré peut-être quelques longueurs en début de roman.

 

Impossible de s’ennuyer toutefois à travers cette histoire qui est ponctuée de multiples rebondissements et de beaucoup d’action, ne vous laissant pas vraiment respirer à travers l’épopée de l’intrépide Silver.

 

Silver est un personnage complet : avec ses rêves, ses espoirs, ses défauts. D’abord jeune fille têtue et égoïste, elle va, au fil des pages, se remettre en question, foncer dans le mur, faire des erreurs, mais elle va surtout toujours faire preuve d’un courage extraordinaire, ne lâchant rien pour parvenir à ses fins.

 

Je regrette néanmoins le manque d’approfondissement des personnages secondaires qui à mon sens ne manquaient pourtant pas d’intérêt, et j’espère en découvrir davantage à leur sujet dans le tome 2.

 

Les liens qui unissent les hommes et les dragons sont aussi très intéressants et ne demandent, eux aussi, qu’à être développés. L’approche de la relation entre l’humain et l’animal est passionnante.

 

L’immersion reste le plus gros point fort du roman. Celui-ci m’a totalement fait voyager dans un monde à part, exotique, oriental, aux milles couleurs et saveurs. L’autrice titille notre imaginaire. En lisant ce livre, je n’avais qu’une envie : rejoindre Silver sur le dos de son dragon et participer moi aussi aux courses pour ressentir ce pic d’adrénaline que l’autrice décrit parfaitement.

 

« Parfois, quand la nuit était claire et les vents plus apaisés, Silver se glissait hors de chez elle pour aller s’asseoir tout en haut de la falaise et regarder la lune répandre sur le monde sa douce lueur. L’astre semblait toujours si gros, si proche… La jeune fille essayait de tendre la main pour lui dérober un peu de sa lumière, comme si elle pouvait s’emparer d’un rayon couleur platine afin de se draper de la beauté des étoiles. »

 

C’est sans nul doute un roman qui séduira les ados mais évidemment aussi les moins jeunes puisque j’ai été émerveillée et totalement conquise par ce monde nouveau.

 

L’intrigue suit parfois quelques facilités scénaristiques qui auraient mérité à mon sens un peu plus de complexité, néanmoins je garde à l’esprit qu’il s’agit d’un roman jeunesse, ce qui justifie à mon sens les choix de scénario un peu trop simplistes.

 

Il y a énormément de potentiel pour faire de la suite un très bon roman. J’ai donc vraiment hâte de poursuivre l’aventure auprès de Silver et des créatures magiques qui l’accompagnent.

 

Je recommande ce premier tome à tous les lecteurs qui auront envie de s’évader dans un univers totalement enchanteur et de découvrir les dragons sous un nouveau jour.

 

Achetez ce roman :

 

 

Avez-vous lu ce livre ? Ou envie de le découvrir ?
D’autres livres avec un univers autour des dragons à me conseiller ? 

4 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :