Fantastique

Chronique : The Mortal Instruments, les Origines T1 : L’ange mécanique – Cassandra Clare

Tessa débarque à Londres pour rejoindre son frère. Mais à peine arrivée, elle tombe dans un piège : enlevée par les horribles Soeurs Noires, elle développe des pouvoirs qu’elle ignorait posséder. Jusqu’au jour ou Will, un Chasseur d’Ombres, la libère et lui apprend qu’elle est une Créature Obscure. Un nouveau destin attend Tessa dans un monde mystérieux, ou vampires, sorciers et autres créatures de l’ombre règnent en maîtres…

Cela fait déjà quelques années que j’ai terminé la première trilogie de The Mortal Instruments, qui met en scène Chasseurs de démons et Créatures obscures dans un New-York très actuel. Ce n’est pourtant que dernièrement que j’ai décidé de reprendre cette saga, alors que j’ai une profonde admiration pour le travail de Cassandra Clare et énormément d’affection pour l’univers si riche qu’elle a su créer et dans lequel j’avais aimé me plonger pendant des heures et des heures lors de mes premières lectures.

Alors que je flânais en librairie, j’ai eu l’occasion de me procurer le premier tome de la trilogie des origines, et je n’ai donc pas manqué l’occasion. Aussitôt acheté, aussitôt lu. Je n’ai pas perdu de temps, bien trop pressée de retrouver la plume et l’imagination sans limite de l’auteure. Aujourd’hui, après la lecture de ce tome, une seule question subsiste : pourquoi avoir attendu tout ce temps pour continuer cette saga merveilleuse ??!

Comme on pourrait s’en douter, ce tome se passe bien des années avant les aventures de Clary. Ici, nous sommes au dix-huitième siècle, plongés en plein coeur de Londres. Notre héroïne, Tessa, vient tout juste d’arriver d’Amérique pour rejoindre son frère Nathaniel en Angleterre. A son arrivée, elle tombe dans un piège et se retrouve aux prises des Soeurs Noires qui vont lui faire subir différentes tortures afin de développer ses pouvoirs, pouvoirs dont elle ignorait évidemment l’existence, jusqu’au jour où Will, un Chasseur d’Ombre, va la libérer. A partir de là, Tessa va comprendre qu’elle n’est en réalité pas humaine, et va découvrir un monde dont elle ignorait tout. Chasseurs d’Ombres, Créatures obscures, Démons… Tessa, comme le lecteur, va se retrouver plonger dans l’univers si riche et propre à Cassandra Clare. La jeune fille va alors se mettre en quête de retrouver son frère qui a disparu, et va s’en suivre toute une série d’aventures qui vont l’amener à découvrir que la réalité est bien plus complexe que ce qu’elle pensait.

Autant ne pas passer par quatre chemins, j’ai a-d-o-r-é ce tome. J’admire la facilité qu’a l’auteur de nous immerger à 100% dans son univers. En début de lecture, je craignais un peu de ne pas réussir à m’attacher aux nouveaux personnages, tant j’avais aimé ceux de la trilogie précédente, notamment les personnages « secondaires » qui pour moi ne l’étaient pas tant que ça. Au final, cette crainte a été vite balayée. L’auteure a réussi le pari de créer de nombreux nouveaux personnages, dont les traits ne sont bien sûr pas tous étrangers puisqu’ils sont nécessairement liés aux personnages que nous avons rencontrés dans les trois premiers tomes de la saga. Impossible de ne pas reconnaître certains traits de caractères si propres à Jace derrière ceux de Will, ce qui m’a un peu dérangée en premier lieu, car j’avais l’impression d’avoir une copie conforme de ces deux personnages. J’ai toutefois réussi à faire abstraction de ce petit défaut car pour le reste des personnages, ceux-ci sont tellement travaillés qu’on arrive à les apprécier et à s’y attacher en oubliant totalement les traits qu’ils ont en commun avec d’autres. Aussi, j’ai aimé faire le lien entre cette première partie des Origines et la trilogie précédente, et également retrouver d’anciens personnages pour lesquels j’ai beaucoup d’affection.

Si au début il est possible de croire qu’il y un réel parallélisme entre le premier tome de la trilogie précédente et ce tome, cela s’estompe bien vite car l’histoire est bien différente. Bien sûr, on retrouve tous les éléments marquants de la précédente trilogie : action, personnages attachants, rebondissements, intrigue haletante… Et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai autant aimé ce tome. On ne s’ennuie pas.

Ici, il s’agit de découvrir ce qui se cache derrière un complot qui apparaît de plus en plus mystérieux à mesure que l’on tourne les pages du livre. L’auteure sait entretenir le suspense, sans jamais relâcher le rythme. Malgré les nombreux personnages et les rebondissements, cette histoire se lit facilement, l’écriture est toujours aussi fluide et prenante. En réalité, il est difficile de lâcher ce roman avant d’avoir atteint la dernière page. Vous savez, je pense que je suis un peu amoureuse de cet univers. C’est l’un des plus aboutis que j’ai pu lire dans une saga jeunesse de ce type, et cela me déclenche des coups de coeur à chacune de mes lectures.

Vous l’aurez compris, je ne peux que vous conseiller de lire ce roman si ce n’est pas déjà fait. Vraiment, foncez !! Si vous avez aimé les trois premiers tomes, n’attendez plus pour poursuivre la saga qui est pour moi une valeur sûre. Une chose est certaine, je n’attendrai pas bien longtemps avant de me procurer le prochain tome.

« – Parfois, nos vies changent si vite que le coeur et l’esprit sont dépassés. C’est dans ces moments-là, où nous regrettons encore notre vie d’avant, que nous souffrons le plus, il me semble. Cependant, je peux vous affirmer d’après ma propre expérience qu’on s’habitue à tout. On s’adapte à sa nouvelle vie et on finit par ne plus se rappeler à quoi ressemblait celle d’avant. »

Avez-vous lu cette saga ? Qu’en pensez-vous ? Dites-moi tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :