Romance

Chronique : Un fiancé à durée limitée – Whitney G.

Je n’aurais jamais dû accepter cet arrangement… Il y a trente jours, mon patron – M. Wolf, le Loup de Wall Street – m’a fait une offre que je ne pouvais refuser : signer un accord et prétendre être sa fiancée pendant un mois. Si j’acceptais, il mettrait fin à mon contrat de travail avec une « très généreuse » indemnité de départ. Les règles étaient plutôt simples : pas de baisers, pas de sexe. Nous devions seulement prétendre nous aimer pour la presse, alors même que je rêve depuis notre première rencontre de faire disparaître ce sourire en coin si sexy de son visage. Je n’ai pas eu à y réfléchir deux fois. J’ai signé et j’ai commencé à compter les secondes me restant à tenir avant de ne plus avoir affaire à son comportement de salaud hors du commun. Ça n’aura duré qu’une minute. Nous nous sommes disputés durant les quatre heures de vol jusqu’à sa ville natale et nous avons donné une impression peu crédible à la presse venue nous accueillir. Plus tard, alors que je m’apprêtais à lui faire perdre son air condescendant en privé, il a délibérément laissé tomber sa serviette de bain devant mes yeux pour « me montrer qui était la personne la plus mature » dans notre couple. Ensuite, il m’a offert à nouveau son sourire arrogant caractéristique et m’a demandé si je voulais consommer notre mariage. Malheureusement, c’est seulement le premier jour. Nous en avons encore vingt-neuf à tenir…

Je remercie chaleureusement les éditions MxM Bookmark pour la découverte de ce roman via la plateforme NetGalley.

 

Je ne lis pas énormément de chick-lit, bien que ce genre de roman me fasse toujours passer un bon moment. Un fiancé à durée limitée sera parfait si vous avez envie d’une lecture légère, qui vous fera rire tout en faisant aussi palpiter votre cœur d’artichaut.

 

Emily est l’assistante de direction M. Wolf depuis deux ans, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’en peut plus. Bien que la relation avec son patron se déroule plutôt convenablement, ce dernier lui octroyant des avantages non négligeables et un salaire qui l’est encore moins, Emily cherche à tout prix à quitter ce contrat et n’hésite pas à passer des entretiens d’embauche auprès des cabinets d’avocat du coin. Malheureusement, son patron ne va pas être de cet avis. Pire encore, il va la solliciter pour une mission bien particulière, qui va pousser Emily a devoir le supporter encore davantage (si c’est possible, sachant qu’ils passent quand même la majorité de leur temps ensemble) tout en essayant de maîtriser la tension existante depuis deux ans entre les deux. Parce que si Emily ne supporte pas son patron, elle reconnaît néanmoins que celui-ci a des atouts indéniables…

 

Emily est une jeune femme pleine de bagout, qui s’affirme, qui sait ce qu’elle veut et qui n’hésite pas à répondre en toute franchise lorsque quelque chose la dérange. J’ai aimé ce côté-là de l’héroïne car en lisant le résumé, j’ai eu un peu peur du scénario bateau où l’assistante du beau et méchant boss se laisse marcher dessus, répond oui à tout et finit dans le lit du patron parce que « oh qu’il est séduisant même s’il me traite comme une moins que rien à longueur de temps c’est pas grave parce qu’il est super sexy». En réalité, dans la relation entre Emily et Nicholas, il est difficile de savoir qui a le dessus. Emily est un pilier pour le jeune homme, elle ose le contredire, être ferme avec lui sur ses idées et ses envies. Elle est intelligente et sûre d’elle.

 

Nicholas, lui, a d’abord tout du cliché : homme d’affaire puissant et beau comme un dieu. A vrai dire, au premier abord, il est vraiment agaçant dans sa façon de vouloir tout contrôler, jusqu’à la vie de ses employées et particulièrement celle de son assistante. Il agit comme s’il avait la mainmise sur Emily mais en réalité, derrière cette façade un peu trop arrogante, Nicholas estime beaucoup la jeune femme qui est certainement celle qui le connaît le mieux et qui s’avère être désormais indispensable.

 

« Je m’arrêtai de parler lorsque j’aperçus un homme nu étalé en travers de son matelas.
– Qui est sur ton lit ?
– Je ne vois personne, sourit-elle. Qui est sur ton lit ?
– Quoi ? Personne.
– Exactement, dit-elle. Personne… Comme toujours. » 

 

L’alchimie entre les deux personnages est clairement présente. Les deux ne cachent pas qu’ils sont attirés l’un par l’autre, il y a un petit jeu du chat et de la souris entre eux bien que leurs relations soient toujours restées professionnelles. De plus, le franc parler de l’héroïne et le côté dominant du héro vont mener à des scènes explosives et parfois vraiment drôles. Leur relation est pleine de piquant et vraiment excitante à découvrir. J’ai aimé tous les passages avec Emily et Nicholas, j’ai trouvé que leur relation était crédible et j’ai apprécié le fait que leur comportement évoluait d’une façon naturelle au fur et à mesure de l’avancement des pages.

 

Autour des deux individus, gravitent quelques autres personnages qui ont aussi pleinement leur place. Je pense notamment au chauffeur d’Emily que j’ai beaucoup apprécié, mais aussi le personnage de Brenton qui va être à l’origine de la mise en scène proposée à la jeune femme et qui est vraiment drôle.

 

Un fiancé à durée limitée est un roman court. Par conséquent, en moins de 200 pages, il est difficile de vraiment approfondir une histoire. C’est vrai que j’aurais aimé en avoir plus, mais c’est surtout parce que très rapidement, j’ai été plongée dans cette histoire et je me suis attachée aux personnages. L’avantage, c’est que l’on entre tout de suite dans le vif du sujet, et que l’on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer.

 

Du fait du format condensé du roman, il n’y a pas de réelle surprise. Ce n’est pas un livre que l’on va ouvrir dans l’espoir d’avoir de grandes révélations et de vivre des grandes émotions. Toutefois, ce court roman a le mérite de m’avoir fait rire et de m’avoir vraiment divertie pendant ma lecture, et c’est exactement tout ce que j’attends d’un roman de chick-lit. Je vous le recommande pour son côté drôle et sexy !

 

En somme, ce roman est un vrai bonheur à lire, il vous fera sans aucun doute esquisser quelques sourires et peut-être même pouffer de rire, si vous faites bien sûr abstraction des petits défauts qui résident dans le côté parfois un peu cliché et le caractère détestable du héro dans un premier temps (mais je vous rassure, c’est encore plus savoureux de le voir se faire remettre à sa place par Emily, du coup).

 

Achetez ce livre :


Ce livre vous fait envie ? D’autres livres du genre à me conseiller ?
Vous l’avez lu ?

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :