ADULTE,  Romance

Chronique : Valeria, tome 4 : Passionnément Valeria – Elisabet Benavent

Si Valeria est amoureuse de Bruno, pourquoi n’arrive-t-elle pas à oublier Victor ?
Carmen aurait-elle pris du poids pendant son voyage de noces ?
Lola s’interroge : est-elle vraiment faite pour la vie de couple ?
Nerea, elle, décide de se reprendre en main.
Toujours aussi passionnée, Valeria…
Comme toi !
Inséparables, Valeria, Carmen, Lola et Nerea ne se cachent rien. Ce qui aidera Valeria à pimenter son dernier roman, auquel elle s’apprête à apporter la touche finale.

 


Chronique du tome 1
Chronique du tome 2
Chronique du tome 3

Je remercie Mylène et les éditions Archipoche pour l’envoi de ce roman. 

 

La boucle est bouclée avec ce quatrième et dernier tome qui vient finaliser les aventures de Valeria et ses copines.

 

Ce livre final permet réellement de se rendre compte du chemin parcouru par Valeria, Nerea, Lola, Carmen ! 

 

Nerea s’est affirmée au fil des tomes, elle s’est débridée et s’est révélée bien plus amusante qu’il n’y paraît au premier abord. Elle s’est complètement émancipée du moule dans lequel elle était enserrée pour devenir une jeune femme bien plus ouverte et à l’écoute d’elle-même.

 

Lola (qui, je pense, reste ma préférée, avec Carmen) a elle aussi beaucoup, beaucoup évolué. C’est d’ailleurs à mon sens celle qui montre la plus grosse transformation. Elle a fait une belle introspection et a beaucoup travaillé sur elle-même pour enfin savoir ce qu’elle veut dans sa vie de femme.

 

Carmen s’est accomplie en tant que femme à part entière (mais pas que), malgré les incertitudes, les désillusions, les questionnements, elle a trouvé la voie et la vie qui lui correspondaient.

 

Enfin, Valeria, notre Valeria nous aura donné du fil à retordre. Pour moi elle était quand même trop indécise et cela finissait par tourner un peu en rond. Il y a quelques pages qui auraient pu, à mon sens, être supprimées car l’attitude de l’héroïne et ses questionnements par rapport à Victor sont devenus redondants.

 

L’avantage est que l’on a quand même suivi le parcours des autres filles qui sont à mon sens autant des héroïnes que la principale intéressée.

 

J’ai aimé la fin qui se termine comme je l’espérais bien qu’elle fût un peu rapide par rapport au reste du roman. J’aurais aimé plus d’ « après ».

 

Si j’ai trouvé que l’histoire tirait un peu en longueur au fil des tomes, cela reste une bonne saga, parfaite pour se détendre, sans prise de tête. C’est vraiment doudou, très addictif, ça se lit super facilement, c’est drôle, sexy, pétillant. C’est une ode aux femmes modernes, bien dans leurs baskets, et surtout une belle histoire d’amitié, avant d’être une histoire d’amour.

 

Il y a pas mal de clichés de la littérature du genre qui feront peut être fuir certains lecteurs mais c’est toutefois très frais et franchement…ça passe tout seul ! C’est comme une soirée entre copines, on en ressort revigorée et prête à relever tous les défis !

 

Achetez ce livre :

 

Connaissez-vous cette saga ou avez-vous envie de la découvrir ?
Aimez-vous ce type d’histoires ?

4 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :