RDV,  Throwback Thursday

Throwback Thursday livresque #2 | Cycle 1 : Les émotions – Episode 1

Créé à l’initiative de BettieRosebooks, le Throwback Thursday livresque est un rendez-vous qui permet chaque jeudi de ressortir un livre de nos placards selon un thème défini et ainsi de parler d’une lecture passée.

En  2019, le concept se renouvelle et change un peu ! En gros, chaque mois sera consacré à un thème qui sera ensuite décliné en sous-thèmes pour chaque semaine de ce mois. Pour plus d’informations, je vous renvoie vers l’article explicatif très bien réalisé par Bettie.

Ce mois-ci, le thème est le suivant :


Semaine 1 : Un livre qui fait peur ou fait ressentir un profond dégoût envers certains personnages, certaines actions, certains faits…
Semaine 2 : un livre qui m’a mis en joie
Semaine 3 : Un livre qui m’a rendu triste ou en colère (ou les deux)

Semaine 4 : Un livre qui fut une bonne surprise ou un livre dont l’intrigue m’a surpris, pris de court, je ne l’avais pas vu venir.

Un livre qui fait peur ou fait ressentir un profond dégoût envers certains personnages, certaines actions, certains faits…  

Pour le thème de cette semaine, j’ai décidé de vous parler d’un livre que je n’ai jamais pris le temps de chroniquer sur mon blog, et qui pourtant a été une lecture marquante de mon été 2018 :

Toutes blessent la dernière tue – Karine Gebel
Thriller – 744 pages

J’ai choisi ce livre non pas pour la peur (bien que les faits qui y sont décrits m’ont évidemment horrifiée) mais surtout pour le profond dégoût que j’ai ressenti durant ma lecture.

J’avais entendu parler de Karine Giebel mais je n’avais jamais lu aucun de ses livres, et autant dire que ce thriller m’a laissée sans voix.

Ce qui y est décrit est d’une violence pure, crue. Ici, il s’agit d’esclavage, de tortures, de viol, de maltraitance, de manipulations… Il faut parfois avoir le coeur bien accroché pour lire ce roman. Il m’a fallu parfois faire quelques pauses sans jamais réussir à décrocher totalement car l’écriture de Karine Giebel est telle que l’on en veut encore, malgré l’horreur de ce qui nous est raconté. Ce thriller est intense, haletant, il nous embarque dans un tourbillon d’émotions toutes plus vives les unes que les autres. La plume est dure, acerbe, et je ne peux que vous conseiller ce roman qui ne vous laissera certainement pas indifférent.

Ce livre est parfait pour le thème de cette semaine. Il décrit l’homme dans ses pires travers, il nous conte l’horreur à l’état pur, c’est noir, c’est atroce, mais c’est terriblement réalise et cela fonctionne parfaitement avec le lecteur.

Avez-vous lu ce livre ?
Quel livre auriez-vous choisi pour ce thème ?
Dites-moi tout en commentaire ! 

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :